La foire de Bordeaux sous le signe du Japon, mon périple jusqu’à Tartofraises

Jeudi, je suis allée à la foire de Bordeaux, dans le seul et unique but de voir Tartofraises (Ophélie de son vrai nom) faire ses créations, en vrai de vrai. « Et c’était comment ? » Ce fut un véritable périple, avec des côtés positifs et négatifs, que je résumerais ainsi.

– 1 pour les tarifs étudiants inexistants. 7€90 chacun, sachant que mon chéri n’était là que pour m’accompagner dans mon délire de groupie nail-artistique…ahem, ça pique un peu pour notre budget.

– 2 pour avoir passer une demi heure à chercher le stand qui n’était pas à l’emplacement indiqué

– 1 pour l’emplacement des stand nail-art. Certains étaient dans la zone « loisir » et d’autres dans la zone « Japan week » tout à l’autre bout de la foire, je n’ai pas compris le raisonnement logique qui a poussé les organisateurs à les dispatcher ainsi.

+ 1 pour la fausse prairie, où on peut faire des roulades phénoménales, se désaltérer à la fontaine, ou s’asseoir au pied d’un arbre.

– 1 pour une vendeuse du stand Konad qui m’a soutenu que « les vernis magnétiques ne sont pas encore commercialisés en France, on ne les trouve que sur internet »

– 1 pour la réaction de cette même vendeuse en voyant mes ongles « Faites voir votre french » « Heu, en fait c’est un dégradé » « C’est joli… ha mais vous l’avez fait en institut ! » (sur un ton du style « ha ouais mais vous n’avez pas fait ça toute seule, donc ça ne compte pas ») « Non non, je l’ai fait chez moi » « Ha ouais ? Et comment ? » (genre « ha ouais béh prouve le »)  *j’explique la technique* « Ha… oui mais c’est pas des vrai ongles » (apparemment j’ai vraiment l’air d’une menteuse pas douée de ses mains) « Heu, non. Ce sont les miens. Regardez, ceux de ma main droite sont plus courts » (oui j’anticipe, je fourni une preuve direct). Bon, elle a quand même fini par dire que c’était joli, mais j’ai bien vu qu’elle me prenait pour une menteuse, portant des ongles en résine décoré en institut, et j’ai trouvé ça dommage.

+ 2 pour la déco japonaise, ses lumières feutrées, ses bonsaïs majestueux, ses tissus traditionnels, et ses statuts fidèlement représentées.

+ 2 pour le serveur qui nous a interpellé « Venez mangez chez nous, vous n’avez que 10€ chacun ? Hé bien je négocie pour vous faire le plat à 10€ au lieu de 13€ »

+ 4 pour l’autre serveur, bien alcoolisé, qui nous a encaissé en disant « Alors vous c’est le prix spécial » et qui nous a fait payer 10€ tout court au lieu de 10€ chacun. 5€ l’assiette au lieu de 13€, notre porte monnaie d’étudiant dit « ouiiiiiii »… puis il ajoute « courrez, avant qu’il se rende compte de son erreur de calcul ». On a couru.

+ 10 pour avoir pu observer Yoko et Tartofraises pendant leur démo, de très près, et aussi longtemps que je le voulais.

J’avais entendu parler de Yoko, sans être allée sur son blog, et j’ai découvert une nail-artiste très douée.

Quant à Ophélie, ses créations sont encore plus belles en vrai, et c’est impressionnant de voir avec quelle précision elle fait ces motifs que je connais bien (pour les avoir admirer des heures derrière mon PC). Je suis restée bouche bée, à la prendre en photo. J’ai du passer pour une groupie, mais il faut dire que je l’admire énormément. C’est en découvrant ses créations que j’ai voulu me mettre au nail-art. Pour moi, c’est la référence n°1, tant sur le plan du style que sur celui de la technique. Ses créations sont tout en finesse, ses motifs sont délicats, bref, j’adore et j’admire ce qu’elle fait. Quand j’aurai un dixième de son niveau, je serai assez fière de moi.

Mon grand regret vis à vis de cette journée, c’est ma timidité ridicule, qui m’a empêchée de poser les milliers de questions qui grouillaient dans mon petit cerveau. J’ai regardé, sans rien dire, comme une gamine de cinq ans. Tant pis pour moi.

Bilan de cette journée : +19/-6 Je suis très contente d’avoir vu une nailartiste, pour de vrai. Ça peut paraître idiot, mais c’est un peu une des stars de mon petit monde de verni et de paillettes. Ça fait le même effet que d’aller voir le concert de la Star Academy 2 quand on a 10 ans 🙂

J’espère que tout ce blabla ne vous a pas assommé. A bientôt les filles (et les garçons, ne les oublions pas)

Publicités

4 réflexions au sujet de « La foire de Bordeaux sous le signe du Japon, mon périple jusqu’à Tartofraises »

  1. Holala la chance serieux 😀
    Ouuuuuuuuuuuuuuuuuups’ meme pas je me presente :S! Je m’appelle pauline et j’ai entendu parlez de ton blog par une copine qui etait a une colo que tu animée! une question, tu peux pas animer une colode NA? je vein direct :DDDD! si seulment ca existée 😦 ! viens faire un tour sur mon blog, si jamais l’envie te prends de voir combien , acotée de sque tu fais ces minable ><! bisous♥

    • Salut Pauline ! Copine de Débo j’imagine ? Ha oui, une colo NA ça serait super cool, mais il faudrait beaucoup d’argent au centre !
      Je vais aller voir 🙂 Inscrit toi sur Hellocoton, c’est pratique pour faire connaitre son blog, pour trouver des bons plans, des conseils et des idées 🙂

      • Ouii ces ca copine de Debo ;)! Ouais ces dommage piur la colo nail art hein :/ Je connaisais pas hellocoton ,je vais faire un tour 🙂 ♥

  2. Ping : “Français à viande” (comprenez French Aztèque) | NaiLyly

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s