Recyclage ongulaire

Salut les filles ! Aujourd’hui je vous présente une astuce de NPA qui me fait gagner énormément de temps en ce moment : recycler mes manucures ! Je m’explique. Il nous arrive à toutes de traverser des périodes où on a pas trop de temps à consacrer au verni : le mariage du frangin, le déménagement de maman, le départ en colo, la rentrée, ou autres évènements qui laissent peu de temps pour soi. En ce moment je manque cruellement de temps, et j’applique mon verni simplement, sans nail-art, juste avec une base et un top coat (oui je sais, ma vie est difficile). Autre détail encore plus sordide : ma vernithèque est à plusieurs centaines de kilomètres de moi, et ce pendant encore quelques semaines. J’ai donc emporté le matos minimum pour poser mon verni proprement : repousse cuticules, pinceaux de nettoyage, et c’est tout. Oui mais voilà, au bout de quelques jours le verni s’écaille en bout d’ongle, et ça donne ça :

Le verni qui se fait la malle, je déteste ça ! C’est moche, les bords libres ne sont plus protégés, et ils deviennent vulnérables aux attaques environnementales (car il est bien connu que notre environnement fait tout, absolument tout, pour ruiner nos manucures, n’est-ce pas ?).
Problème : je n’ai absolument pas le temps de me plonger dans le dissolvant et autre rituel de NPA, car les filles, ne le cachons pas, choisir son verni, se faire les ongles correctement, nettoyer le tout, et admirer nos doigts, ça nous prend trois plombes. Que faire ? Repasser le bout d’ongle avec ledit verni ? N’essayez même pas, c’est pire que tout ! Tout enlever et laisser mes ongles nus ? Non mais ça va pas !!! Complètement nus ils se casseraient. Si j’enlève mon verni, ça m’oblige à tout nettoyer soigneusement et appliquer une couche de base… et on ne s’en sort plus.
Et bien les filles, j’ai une solution, elle se résume en un mot : triangle ! Et oui, tout est dans le triangle ! Démonstration en images :

La méthode du recyclage triangle consiste à faire des triangles en bout d’ongle, au scotch ou à main levée. Les miens sont faits à main levée, dans ce cas il est indispensable d’utiliser un verni dont le pinceau ne soit pas arrondi (autrement dit, on met de côté Essie et son pinceau topissime, on ne veut pas de lui cette fois ci), ou un pinceau plat acheté au rayon loisir créatif (pour les inconditionnelles d’Essie), l’idéal étant les vernis aux pinceaux biseauté (comme certains Bourjois). On trace une diagonale, puis l’autre, on homogénéise les traces de pinceau, et le tour est joué ! Préférez la technique du scotch si vous en avez sous la main et que vous êtes un peu moins pressée que moi. Ainsi, le verni écaillé est repris, et votre manucure a droit à une seconde vie. Avec pas ou peu de matériel, et en moins de 10 minutes, votre manucure agonisante est transformée en nail-art fun, branché, et je dirais même Pshiiitesque !

Voilà les filles, vous connaissez mon secret : la semaine je porte un beau verni, le week-end j’ai un nail-art triangle. J’économise du temps, du verni, et on me dit quand même « Waaaahou ! Ils sont trop biens tes ongles !!! ». Voici deux exemples de recyclage de vernis Kiko à l’aide d’autres vernis Kiko : 255 + 203 et  401+ 300.

Et pour celles qui ont un peu plus de temps, on peut varier les plaisirs :

Publicités

8 réflexions au sujet de « Recyclage ongulaire »

  1. Yes j’applique aussi cette technique et c’est vrai que c’est pas mal.
    J’aime beaucoup la version petit pois.
    Des bisoux, bonne fin de dimanche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s