« Français à viande » (comprenez French Aztèque)

Bonjouuuuur les filles ! Aujourd’hui je voulais mettre un peu de couleur dans ma vie en essayant mes derniers achats chez Kiko dont je vous parlais ici… bon, en réalité ce sont mes avant-derniers achats chez Kiko, puisque j’y suis retournée avant-hier avec ma maman qui, en plus de m’en offrir trois, s’en ai acheté CINQ. Je vous raconte tout ça dans le but de vous exposer une problématique : l’achat compulsif est-il génétique ? J’attend vos réponses, vous avez 4h (clin d’oeil aux futur bacheliers 2012). Revenons à nos moutons. Un peu de couleur, certes, mais comment ? Souvenez vous, j’ai vu Tartofraises il y a quelques temps, ce jour la elle portait cette sublime manucure. Je m’en suis donc inspirée pour la détourner aux couleurs des motifs aztèques. Je ne vous détaille pas la méthode, elle le fait très bien dans son article.

Vous noterez que le rendu est très différent, et pour cause, n’ayant pas de pinceau de détail (Père-Noël de juin, si tu m’entends), j’ai testé la manucure au marqueur… au gros marqueur. Je ne vous conseille pas cette méthode car même après une heure se séchage, le top coat le fait baver. Je ne saurais pas vous dire si ça vient de mon marqueur, du seche vite, ou si c’est normal. Deuxième bémol, ce verni Mavala spécial french (je ne trouve pas son nom) ne correspond pas du tout à ma couleur de peau. Je suis donc à la recherche d’un nouveau nude ! Assez de mots, place aux photos !


Les responsables Kiko, dans le sens des aiguilles d’une montre en partant de 13h30 : 386, 340, 359, 281, 343 et 338.

Pardonnez moi ce titre, étant à cours d’inspiration j’ai demandé son avis à Chouki… « French Aztèque… French à steak… Français à steak… Français à viande !!! » … le cerveau masculin d’un futur diététicien en train de regarder le foot n’est PAS une bonne source d’inspiration.

Publicités