Chocolight ! Ou le gradient par les DS d’O.P.I

Par cette belle matinée d’août, je vous présente un dégradé aux couleurs totalement hors saison ! Oui, les marrons, chocolats, caramel, et autres couleurs portant un nom de nourriture, c’est plutôt pour l’automne ou l’hiver, mais au diable les idées reçues et les habitudes !

Parlons un peu des vernis ayant contribué à la réalisation de cette manucure : Mystery et Illuminate de la collection DS d’O.P.I.

Mystery, c’est tout plein de paillettes dorées qui baignent dans un verni très foncé, noir violacé. Dans son flacon il fait très envie. Seulement voilà, une fois sur les ongles, c’est autres chose. Les paillettes qu’on voit pourtant si bien à travers le verre épais de cette petite fiole sont aux abonnés absents une fois le produit appliqué. On pense que ça va scintiller de partout, mais le doré se transforme finalement en un marron cuivré bien trop terne. La brillance non plus n’est pas au rendez-vous. Le fini n’est ni mat ni brillant, en gros c’est un fini « pas fini ». La texture pâteuse du produit le rend assez désagréable à appliquer, mais le supplice ne dure point longtemps puisque il est parfaitement opaque en deux couches. Et surprise lors du démaquillage de l’ongle : une fois la pâte foncée retirée, on aperçoit une nouvelle couche… les paillettes dorées ! Elles sont là, agglutinées toutes ensemble, formant un tapis précieux, telle une feuille d’or posée sur l’ongle. Mais comment on-t-elle atterri là ? Sont-elles trop lourdes pour flotter à la surface du produit ? Dans le flacon elles sont pourtant bien réparties. Mystery est pour moi un véritable mystère, mais aussi une grande déception. Le seul mérite qu’il ai est de porter son nom parfaitement bien.

Illuminate, lui aussi, porte bien son nom. Un caramel rempli de paillettes holographiques. Il ne me tentait pas trop dans son flacon, mais une fois dégradé sur son pote mystérieux il m’a totalement séduite. Pour le coup, c’est un feu d’artifice ongulaire ! Ça scintille, ça brille, c’est festif et très lumineux. Il est opaque en deux couches, et son fini brillant est cette fois ci bien brillant. Pour ce qui est de l’application « normale », je ne peux vous donner aucun renseignement car je l’ai tamponné à la mousse, la texture m’a parue fluide et agréable. Illuminate m’a permis d’illuminer le terne Mystery pour une manucure plutôt automnale, cependant il est assez clair et lumineux pour être utilisé en été, et ses paillettes holo le classent dans les incontournables pour les festivités hivernales. Sa couleur de base est passe partout et s’associe facilement avec de nombreuses teintes. C’est un verni utilisable en toute saison, et ça me plait !

D’autres vernis de la collection DS attendent patiemment dans ma vernithèque, je vous les montrerai quand j’en aurai l’occasion.

Publicités