Une galaxie au bout des doigts

Bonjour les filles !  J’espère que vous avez la forme malgré le temps un peu pourrave qui terni nos vernis. Pour ma part, j’ai profité d’une apparition furtive du soleil pour claquer quelques photos de mes ongles (oui, « claquer de la photo » c’est une expression qu’utilise mon papa, donc je sais pas si ça se dit mais j’le dis). Depuis un bon moment je voulais tenter un nail-art intergalactique. Pour le réaliser, j’ai appliqué deux couches du Dive Bar d’Essie, sauf sur l’annulaire ou j’ai opté pour l’Ozotic 505 histoire d’apporter un petit côté magique, puis j’ai tamponné un peu de Kiko holo bleu et de Nail Inc. Sloane Square par ci par là à l’aide d’une mousse. Sur mon annulaire, j’ai tamponné le Sloane Square en dégradé (ce verni me rend complètement folle). J’ai ensuite ajouté quelques points blancs à l’aide d’un dooting tool très fin, et PIF PAF POUF me voilà avec une galaxie au bout des doigts ! On ne voit pas bien le Dive Bar, c’est un bleu-vert pétrole très foncé, qui rend presque noir sur les photos. Vous l’aurez compris, rien de très compliqué, et comme dirait mon papa « A l’ombre ça fait foncé, mais à la lumière ça fait un bel effet ! » Merci Papa.

Ozotic 617, t’es trop fouuuuu !

Salut les bombasses ! (Ouais j’opte pour un langage cru aujourd’hui) J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une bonne rentrée ? Pour celles qui ne sont pas encore rentrées (comme muhahahaha), il vous reste encore un peu de temps pour vous faire de jolis ongles, et j’ai justement un verni à vous proposer : L’ozotic 617. Admirez donc !

Bon, je n’saurais pas vous dire si c’est plutôt du vomi de licorne ou de la diarrhée de sirène, mais ce dont je suis certaine c’est qu’il est fait à partir de trucs magiques ! Non parce que, honnêtement, une telle texture, des paillettes argentées aux formes aléatoires, et ces micro paillettes mulltichromes qu’on découvre au premier rayon de soleil, ça ne peut pas venir du monde réel ! Ici je l’ai posé en deux couches sur une base blanche, mais je pense que deux couches seules auraient suffit. Lors de l’application, j’ai redouté un fini rugueux, avec toutes ces paillettes, mais que nenni ! Son fini est lisse et bien brillant. Je l’ai toute fois badigeonné de Seche Vite pour le porter plus longtemps. Alors, vomi de licorne ou diarrhée de sirène ?

Sinon les filles, le blog va certainement subir de gros gros changements ! Notamment un changement de nom, et donc d’adresse (pas d’inquiétude, vous me trouverez quand même, et le nouveau nom déchire sa race). Un changement de contenu également, je compte m’orienter un peu plus vers la beauté féminine au sens large, les avantages et les inconvénients liés au fait d’être une fille, avec des réflexions et des solutions pour lutter contre tous les petits désagréments que connaissent les femmes en matière de beauté. J’ai déjà pleiiiiins d’idées d’articles ! Mais pas d’inquiétude, la dominance du blog restera bel et bien le nail art, les vernis, le soin des ongles et tout le tralala. J’espère que tous ces changements ne vous bouleverseront pas trop ? Ça vous tente ou je devrais me cantonner aux ongles ? Vos avis comptent !  Bisous pailletés (et oui, je suis châtain/brune/blonde et rousse à la fois, pas facile à vivre tout ça)

Ozotic 617 disponible sur la Pshiiit boutique

Ozotic : Espèce en voie de disparition ?

Aujourd’hui, je vais vous présenter un verni qu’on ne présente plus (oui, on appelle ça de l’acharnement) : L’Ozotic 504.

Pour la p’tite histoire, ces merveilles verniesques nous viennent d’Australie. La marque Ozotic est connue pour ces vernis multichromes aux reflets exceptionnels. Hélas, ces trésors sont amenés à disparaître, car Picture Polish arrête la production des Ozotic multichromatiques, Mish Mash et holographiques. Forcément, suite à cette annonce, la plupart des NPA sont entrées en tachycardie, ont foncé sur la Pshiiit boutique ou chez Harlow pour se procurer les historiques 504, 505 et 506, et ont claqué leurs euros en quelques secondes sans prendre le temps de réfléchir (je fais bien-entendu partie de ces NPA là). Mais posons nous quelques minutes et réfléchissons ensemble. C’est clair, une page se tourne pour la famille Ozotic, mais pensez vous que Picture Polish stopperait la production de ses articles à succès sans raison ? Je pense que non. Il parait presque évident que la marque va recréer une collection de multichromatiques, tout nouveaux tout beaux ! Encore plus impressionnants ! Si on voit les choses sous cet angle, cet évènement est avant tout un gros buzz, qui a certainement bien boosté leurs ventes et leur côte de popularité. Cela dit, je conçois très bien qu’on veuille se procurer les derniers précieux, car le côté inédit et rare est toujours très attrayant pour les collectionneuses que sont les NPA, car finalement c’est ce que nous sommes, des collectionneuses ! Pour celles qui ne sont pas atteintes de ce trouble obsessionnel, mais qui pleurent la disparition des célèbres reflets Ozoticiens, pas de panique ! La marque Ludurana fait de très jolis duplicatas du 505 sous le nom de Show (étude comparative très complète réalisée par une blogueuse ici). En fouillant bien, on peut trouver ce verni sur la toile (ici par exemple).

Mais comme je vous l’ai dit, je suis une collectionneuse, c’est donc naturellement que j’ai craqué pour trois d’entre eux, notamment le 504, alors tant qu’à faire, autant vous le montrer. Comme ce verni se suffit à lui même, je lui ai simplement fait une ruffian. Le plus souvent, il est mauve, mais paradoxalement c’est sa couleur la plus difficile à capturer ! Voici un extrait de ses multiples reflets.