Un galon de velours sur Fantasy Ocean

Je vous présente une petite trouvaille de chez H&M, elle porte le nom de Fantasy Ocean et peut être à vous pour 2€95. Difficile de capturer sa couleur par photo. C’est un vert jade perlé, qui laisse apparaître à la lumière du jour de magnifiques reflets à la fois bleutés et dorés. J’ai eu un vrai coup de coeur pour ce petit flacon. Les photos ont été prises à l’extérieur, mais sur la plupart d’entre elles, il parait beaucoup plus bleu qu’il ne l’est. Celle-ci est certainement la plus fidèle à la réalité, et encore.

Pour mettre en valeur son côté chic et doré, je lui ai ajouté des bandes de verni noir matifié grâce au verni Kiko 3 en 1 mat. J’ai ensuite fait des petits dessins au verni noir brillant, et collé un stripper doré. Réaction de ma maman passionnée de couture « Le noir mat ça fait très velours ! On dirait un galon ! J’adore les galons, tu me feras ça ? »

Sur cette avalanche de photos (bien moins vertes que la réalité) je vous laisse profiter de ce magnifique soleil, pour moi ce sera peinture ! Et oui, j’ai un meuble à vous présenter bientôt !

Publicités

Black Rainbow, la manucure inspirée par Pshiiit

Bonjour les filles ! Aujourd’hui petit arc-en-ciel au striping tape. C’est cette manucure faite par Pshiiit qui m’a inspirée, et peut être d’autres dont je ne me souviens plus.

Pour la réaliser, rien de très compliqué ! Juste un peu de temps, des vernis de toutes les couleurs, un verni noir et un striping tape. On trace des lignes verticales avec ses vernis colorés, une fois ces lignes bien sèches on colle le stripping tape aux endroits où on veut voir apparaître le « Rainbow », on tartine l’ongle de « Black » et on ôte délicatement le stripper avant que le verni noir ne sèche. TADAAAAM vous voilà avec un Black Rainbow !

Le verni noir n’étant pas trop mon truc, j’ai fait un accent nail au stipper argenté pour mettre un peu de lumière sur mes doigts. Pour celà, j’ai simplement collé un bout de striping tape entre chaque ligne de couleur, puis appliqué une couche de sèche vite (pas trop épaisse sinon le stripper ondule puis se décolle)

Facile hein ?!

La semaine prochaine, je vous présenterai un tuto brico, pour confectionner vous même le blog dont toutes les NPA ont besoin ! A bientôt 🙂

Je suis une warrior du stamping

Salut les filles, aujourd’hui je vous présente un joli verni rouge de chez O.P.I, et un combat : lui stamper la face.

-20% sur tout le magasin Sephora rue Sainte Catherine (jusqu’à ce soir), bah moi je craque complètement, et hop, 3 O.P.I de plus. Je vous présenterai ses potes plus tard, mais aujourd’hui c’est lui la star, ce joli rouge lit de vin, portant le nom de Malaga Wine.

Texture très fluide, opacité parfaite en deux fines couches, son fini laquée extra brillant et super lisse m’a tout de suite séduite. Je l’aimais éperdument, jusqu’au moment où… j’ai voulu lui stamper la tronche. Hé béh oui, parce qu’un vernis, même quand je l’aime très fort, je ne peux pas m’empêcher de lui coller strass, paillettes, stripper ou autre fioriture sur la face.

Armée d’un verni Konad blanc, de ma plaque Konad XL série C, de mon tampon et son racloir, je passe à l’attaque, pensant que ce sera un jeu d’enfant. C’était sans compter sur la laque anti-adhésive du Malaga Wine. Une tentative, puis deux, puis trois. Y’a pas moyen, le motif reste sur le tampon, ou s’imprime partiellement. Et là : PAF ! Illumination ! La base coat, ça sert à protéger les ongles de la pigmentation patati patata, mais aussi à fixer le verni ! J’applique donc une couche de base, je laisse sécher, et je retente de stamper le malotru. Hallélujah ça fonctionne ! Bon, une seconde couche de base n’aurait pas été de trop, j’ai eu du mal à stamper les bouts des ongles, mais c’est déjà un peu mieux.

On ajoute un stripper argenté, un strass, top coat, et voilà ! Je vous l’accorde, le stamping est loin d’être parfait, car la boulette que je suis a tartiné joyeusement son top coat en oubliant que le motif bave si on repasse plusieurs fois dessus.

Ce n’est pas une réussite artistique, mais ça reste une victoire sur ce verni récalcitrant. Et puis de loin, dans la pénombre, avec une bonne myopie, c’est magnifique.

Prochainement : NA au stripper, et article sur le stamping, mais le vrai de vrai, avec tous les trucs à faire et ne pas faire, itou itou ! Parce qu’en trucs à n’pas faire, je m’y connais.

Ha oui, faut que j’me trouve une signature aussi ! Parce que vous quitter comme ça, c’est frustrant.