Recyclage ongulaire

Salut les filles ! Aujourd’hui je vous présente une astuce de NPA qui me fait gagner énormément de temps en ce moment : recycler mes manucures ! Je m’explique. Il nous arrive à toutes de traverser des périodes où on a pas trop de temps à consacrer au verni : le mariage du frangin, le déménagement de maman, le départ en colo, la rentrée, ou autres évènements qui laissent peu de temps pour soi. En ce moment je manque cruellement de temps, et j’applique mon verni simplement, sans nail-art, juste avec une base et un top coat (oui je sais, ma vie est difficile). Autre détail encore plus sordide : ma vernithèque est à plusieurs centaines de kilomètres de moi, et ce pendant encore quelques semaines. J’ai donc emporté le matos minimum pour poser mon verni proprement : repousse cuticules, pinceaux de nettoyage, et c’est tout. Oui mais voilà, au bout de quelques jours le verni s’écaille en bout d’ongle, et ça donne ça :

Le verni qui se fait la malle, je déteste ça ! C’est moche, les bords libres ne sont plus protégés, et ils deviennent vulnérables aux attaques environnementales (car il est bien connu que notre environnement fait tout, absolument tout, pour ruiner nos manucures, n’est-ce pas ?).
Problème : je n’ai absolument pas le temps de me plonger dans le dissolvant et autre rituel de NPA, car les filles, ne le cachons pas, choisir son verni, se faire les ongles correctement, nettoyer le tout, et admirer nos doigts, ça nous prend trois plombes. Que faire ? Repasser le bout d’ongle avec ledit verni ? N’essayez même pas, c’est pire que tout ! Tout enlever et laisser mes ongles nus ? Non mais ça va pas !!! Complètement nus ils se casseraient. Si j’enlève mon verni, ça m’oblige à tout nettoyer soigneusement et appliquer une couche de base… et on ne s’en sort plus.
Et bien les filles, j’ai une solution, elle se résume en un mot : triangle ! Et oui, tout est dans le triangle ! Démonstration en images :

La méthode du recyclage triangle consiste à faire des triangles en bout d’ongle, au scotch ou à main levée. Les miens sont faits à main levée, dans ce cas il est indispensable d’utiliser un verni dont le pinceau ne soit pas arrondi (autrement dit, on met de côté Essie et son pinceau topissime, on ne veut pas de lui cette fois ci), ou un pinceau plat acheté au rayon loisir créatif (pour les inconditionnelles d’Essie), l’idéal étant les vernis aux pinceaux biseauté (comme certains Bourjois). On trace une diagonale, puis l’autre, on homogénéise les traces de pinceau, et le tour est joué ! Préférez la technique du scotch si vous en avez sous la main et que vous êtes un peu moins pressée que moi. Ainsi, le verni écaillé est repris, et votre manucure a droit à une seconde vie. Avec pas ou peu de matériel, et en moins de 10 minutes, votre manucure agonisante est transformée en nail-art fun, branché, et je dirais même Pshiiitesque !

Voilà les filles, vous connaissez mon secret : la semaine je porte un beau verni, le week-end j’ai un nail-art triangle. J’économise du temps, du verni, et on me dit quand même « Waaaahou ! Ils sont trop biens tes ongles !!! ». Voici deux exemples de recyclage de vernis Kiko à l’aide d’autres vernis Kiko : 255 + 203 et  401+ 300.

Et pour celles qui ont un peu plus de temps, on peut varier les plaisirs :

Publicités

Triangles et Paillettes

TAAAAAAAAAAADAAAAAAAAAAAAAAAM *ça c’est le bruit de mon entrée inattendue dans la blogosphère après un long mois d’absence* Je suis de retouuuuuur (je suis tentée d’ajouter « pour vous jouer un mauvais tour » mais je vais m’abstenir). Les colonies sont finies, et c’est avec la tête pleine de souvenirs, les ongles absolument détruis, les cuticules sauvagement grignotés, et la peau meurtrie que je vous retrouve ! Car oui, les colo, c’est éprouvant ! On est fatigué, on a pas le temps, on sprinte toute la journée, on se douche en 2 secondes top chrono… enfin moi j’dis ça, mais je partageais la chambre de Julie, donc on s’arrangeait pour avoir une bonne trentaine de minutes dans la salle de bain, ce qui est relativement salaud pour nos collègues, mais plus que vital pour nous. J’ai tellement de choses à vous raconter sur notre vie de NPA en colonie que je pense en faire un article… à voir avec Julie. Bref, tout ça pour vous demander de ne pas me tenir rigueur de l’état de mes cuticules, de mes ongles, de ma peau. Je suis actuellement en phase de reconstruction (un article là dessus ça pourrait être cool aussi non ?). Sans plus attendre, je vous montre mes mimines !

Pour mon retour, je voulais un truc simple, qui me rappelle l’été. Entre temps, j’ai claqué une partie de ma paye dans des bagues, histoire d’illustrer un peu mes photos. J’avais donc une bague et deux vernis qui me faisaient de l’oeil, d’ailleurs voici les coupables.

La manucure triangle au scotch, c’est aussi un truc qui me tentait depuis un moment. C’était l’occasion ! J’ai donc appliqué deux couches de Mint Milk (qui n’a pas la même couleur sur ces photos qu’au bout de mes doigts) puis deux couches de Razzle Dazzle. Attention aux sur-épaisseurs avec ce dernier, ce n’est pas très glamour mais si on veut une bonne couche de paillettes il faut passer plusieurs fois car le bougre n’est pas très concentré glitterement parlant. Voici le résultat, à J+4, tout de même !

Voilà les filles, j’espère que vous pardonnerez mon absence quasi totale ces deux derniers mois, mais je suis de retour, j’ai pleins d’idées, et si j’en ai le temps je vous inonde d’articles.

Razzle Dazzle de Picture-Polish
Mint Milk (389) de Kiko
Bague Claire’s

Je suis une princesse

Hier, à la tombée de la nuit, je me suis lancée dans une manucure avec mes Kiko Light Lavender (338), et Light Blue (340). Mais quand il est tard et qu’on n’y voit plus rien, mieux vaut faire des choses simples et rapides. Un Peel Off’s (n°1021), quelques strass en cristal et me voilà transformée ! J’ai l’impression d’être un princesse ! Mais pas une princesse du style Stéphanie de Monaco, avec pleins d’obligations, d’associations caritatives, et une vie finalement assez ennuyeuse, non ! Plutôt une princesse de dessins animés, comme Cendrillon ou La Belle au bois dormant. Oui, avec ses ongles je me vois bien Princesse Kiko, fille du roi Polish et de la reine Nail, ennemi d’Acétone, une vieille sorcière aigrie et jalouse, qui cherche par tous les moyens à me faire disparaître afin de régner sur le royaume de Vernithèque. Bon, ça manque un peu de paillette pour faire totalement princesse, mais je trouvais ça assez kitch comme ça.

En ce qui concerne les vernis : le 338 est un parme très doux, qui rappelle la lavande, et le 340 est un joli bleu piscine, parfait pour l’été. Leur texture est identique, ce sont des crèmes au séchage rapide, dont l’opacité est plutôt bonne (2 couches ici). Cependant, j’ai un peu galéré pour les appliquer sans faire de traces, et j’ai remarqué qu’ils avaient légèrement tendance à buller, car leur fini n’est pas parfaitement lisse. Mais avec un bon top-coat, tout ces petits défauts disparaissent, et pour 2€50 l’unité, je dis OUI !

Nail Art Sobriété Printanière

Salut les filles ! Aujourd’hui, j’ai voulu essayer mon nouveau O.P.I : A Grape Fit!

Comme j’ai du mal à porter un verni uni, j’ai fait un petit stamping dessus, et voilà le résultat !

Si, comme moi, vous voulez ajouter des points et des cercles à ce motif printanier, il vous faut, en plus de ce matériel, un dotting tool, un vieux stylo bic, ou un pic en bois, ainsi que de la peinture acrylique blanche et un tissu humide.

Après avoir appliqué 2 couches de A Grape Fit! puis le motif printanier, faites des petits points (qui seront les ronds) de tailles différentes à l’aide de vos différents dotting tools de fortune et de la peinture acrylique.

Comment faire les petits cercles ?

ATTENTION : Cette technique ne fonctionne qu’avec de la peinture acrylique (qui s’efface à l’eau). Pas la peine d’essayer avec du verni, il va juste baver, et vous devrez tout recommencer !

Une fois vos petits points bien secs, faites de nouveaux points (qui seront les cercles) bien épais. Quand vous voyez que les contours des cercles commencent à sécher, passez rapidement le tissu humide par dessus, comme pour effacer le cercle (sans forcer comme un bourrin, sinon il s’effacera vraiment)

Si vous gérez l’paté, il doit vous rester des petits cercles sur l’ongle.

Vous avez terminé, et voilà le résultat !

Sur ces photos, le Grape Fit! fait plutôt parme ou lavande, mais la version réelle est un violet qui tire plus sur le rose que sur les photos. Il est beaucoup plus vif et moins bleu… raisin quoi !

Nail Art CanDysco

Bonjour à toutes et tous ! Ce petit nail art est en fait le résultat d’une succession d’échecs, d’un manque de luminosité de mon salon, d’un peu de fatigue et de beaucoup d’agacement.

Vendredi soir, sous une petite lampe pas très efficace, je tente un water marble dans les tons violets. Après 3 essais, c’est officiel : mes vernis ne se prêtent pas à cette technique… (d’ailleurs, si vous connaissez des vernis qui supportent le water marble, je prends) !
Tant pis, je pars sur un marbré, toujours dans les violets. Arrivée à la deuxième main… c’est trop moche, j’en ai partout. J’efface tout.

J’applique finalement 3 couches de violet, et un peu de paillettes sur l’annulaire, histoire de ne pas me sentir « nue » des ongles.

Je ne sais quelle inspiration divine m’a donnée l’idée du cupcake (certainement les supers magnets de mon frigo). Bref, voici la méthode.

On a besoin de quoi ?
  • deux vernis dont les couleurs se marient bien, dont une qui ait du pep’s. Ici, le « Prune » de la marque Miss Den (qu’on trouve en grande surface), et un rose bien flashy de chez Salomé (sur les marchés, et pour les Bordelaises : 1€ chez Folie Cosmetic)
  • un verni blanc bien opaque (ici un Konad)
  • un top coat pailleté (j’ai choisi un top coat à paillettes roses de chez Salomé)
  • un verni argenté (ou doré, en fonction de ce qui va le mieux avec vos autres couleurs)
  • un petit strass dans les tons
  • un liner court ou un pinceau fin

Comment ça marche ?

Vernissez vos ongles avec votre couleur n°1 (celle qui a le moins de pep’s).

A l’aide du liner ou du pinceau , tracez une bande verticale de la couleur n°2 (celle qui a du pep’s) des deux côtés de la moitié distale de votre ongle (en laissant une bande de couleur 1 sur les extrémités), ainsi qu’au milieu de l’ongle. Ces deux bandes de couleur 2 seront les « limites » du moule en papier de votre cupcake. Pas besoin de mettre de scotch pour tracer vos bandes, l’effet « fait main » et « imparfait » se prête très bien à cette déco.

Ensuite, toujours au liner, tracez deux bandes argentées/dorées juste à droite des deux bandes de couleur 2 les plus à gauche. Il doit vous rester deux bandes de couleur 1 à droite des bandes argentées/dorées.

Votre moule à cupcake est fait, dès qu’il est sec, on passe au glaçage !

Directement au pinceau de votre verni blanc, faites des « vagues » passant par dessus le haut de vos bandes, puis finissez le tas de crème de la même façon (enfin pas des vagues comme dans la mer, plutôt des vagues comme un nuage… on s’comprend hein ?).

Avant que la crème sèche, posez un strass sur le sommet du cupcake.

Une fois la crème sèche, à l’aide d’un liner, déposez du top coat pailleté sous le strass, ainsi qu’au milieu de la crème, toujours en formant des « vagues-de-nuage ».

Attendez que tout soit bien sec avant de passer une couche de top coat (en ne passant le pinceau qu’une fois à chaque endroit, pour éviter de faire baver les dessins).

Et voilà ! Vous avez un joli-mignon-petit cupcake au bout du doigt 🙂

Je profite de cet article pour vous parlez de ma nouvelle acquisition pour laquelle j’ai un vrai coup de coeur. Comme vous l’avez certainement remarqué, j’ai un verni 3D sur l’annulaire. Ce « Sloane Square » de chez Nails Inc. est en vente chez Sephora (14€). Il est vraiment top ! Il brille de mille feux en une couche seulement. Un top coat fin suffit à le couvrir sans le ternir. Même au toucher il est très sympa, il fait un peu granitique 🙂

J’adore l’effet disco qu’il donne à ce nail. Si vous cherchez un bon 3D, ce verni vaut le coup !